L’art-thérapie pluriexpressionnelle

L’art thérapie est une forme de psychothérapie qui s’articule autour de la création artistique, qu’elle soit musicale, plastique, théâtrale… La démarche thérapeutique, grâce à ce biais artistique, a pour but de se mettre ou remettre en contact avec sa vie intérieure, être en capacité de l’exprimer et la transformer en laissant surgir les images intérieures.

L’art-thérapie permet de révéler les forces créatrices d’un sujet. Il est invité à déposer ses peurs, à éveiller sa curiosité de faire et d’agir sur le monde.

La présence du médium artistique et de l’œuvre produite place la personne en tant que sujet, dans son vécu authentique et sa propre responsabilité.

La qualité ou l’apparence de l’œuvre produite n’est pas le but principal, c’est le processus créatif qui est thérapeutique, ainsi que la relation au thérapeute.

L’art-thérapie pluriexpressionnelle, un art de soigner autrement, est un concept original d’accompagnement art-thérapeutique et de connaissance de soi développé par Colette Larcanché et enseigné au sein de Puzzle, association régionale d’art-thérapie du nord.

Colette Larcanché , explique considérer l’art-thérapie comme « pratique psycho-thérapique intégrant la dimension esthétique dans le cadre d’une relation thérapeutique par la production de formes artistiques couvrant tous les domaines de l’expression. »

En art-thérapie, ce n’est pas l’art en lui-même, qui est thérapeutique mais bien la relation entre le thérapeute et le patient. Cette relation étant elle-même amenée par l’art devenant médiateur de cette relation. « Il permet et alimente la relation » (C. Larcanché, 2001)

L’art-thérapeute pluriexpressionnel invite le patient dans un dispositif symbolisant qui a pour but de relancer le processus de symbolisation, un concept psychanalytique développé par Freud qui s’appuie à la fois sur la symbolisation primaire, qui apparaît avant le langage et concerne les sensations et la symbolisation secondaire, qui est la symbolisation par la parole.                                                                                                 Ce dispositif est un terrain de jeu, espace de liberté mis en place par le thérapeute, où tout peut être exprimé et qui va servir à donner ou redonner un « élan psychique » ( C.Larcanché, 2002).

Cette liberté est permise par la stabilité et la sécurité du cadre fixé en amont et le processus est soutenu par des protocoles, ensemble organisé de propositions avec un objectif thérapeutique. La méthode de l’art-thérapie pluriexpressionnelle accompagne ce processus de symbolisation grâce aux quatre temps du déroulé de la séance. Le premier consiste en un temps d’intériorité permettant de se connecter à ses ressentis corporels et se mettre dans un état de disponibilité. Il se fait principalement grâce à des propositions de relaxation, de visualisation et d’ancrage. Puis intervient le temps de la création partagée dans une succession de mouvements qui vont de l’intérieur vers l’extérieur, liaison entre le conscient et l’inconscient. Il aboutit à la réappropriation et la transformation des liens ébauchés.  Ce temps est suivi d’un dialogue intérieur avec l’œuvre qui permet et de s’approprier l’œuvre et de s’en détacher. La quatrième étape correspond à un temps de partage, qui est un temps d’échange verbal et qui permet à la personne de communiquer sur son vécu et de poursuivre le processus de symbolisation.                                                                                                                     

Jean-Pierre Klein définit l’art-thérapie comme « une psychothérapie à support artistique. L’art serait ainsi un moyen parmi d’autres, une technique au même titre que le médicament. En fait, l’art-thérapie est bien davantage : elle interroge l’art comme elle interroge la thérapie, elle explore leurs points communs comme leur enrichissement réciproque dans une complémentarité étonnante. »,

Jean-François Rabault (2007 ) nous présente l’art-thérapie comme « une pratique de soin, d’aide ou d’accompagnement, dans laquelle le sujet est invité à utiliser librement une ou plusieurs formes d’expression artistique comme médiations de la relation thérapeutique. L’art-thérapeute met en œuvre les conditions susceptibles d’apporter une transformation de la personne. L’art n’est pas thérapeutique en lui-même, c’est la relation développée par le thérapeute, la nature du cadre et du dispositif qui lui confèreront ses fonctions thérapeutiques. »  

Le but n’est pas artistique mais bien thérapeutique. L’art acquiert des fonctions thérapeutiques de par la relation avec le thérapeute, les méthodes et le cadre.

Pour moi, l’art-thérapie ne peut être que pluriexpressionnelle.  Tout d’abord, concernant la stratégie du détour (Klein, 1997) , parce que si je constate un blocage de la personne sur un média proposé, ou parce qu’elle maîtrise tellement la technique qu’elle n’est plus dans le lâcher-prise mais dans la réflexion et la concentration pour une parfaite réalisation, je dois pouvoir lui proposer un autre médium, ou un autre média. Mais également parce que quand je crée, c’est plastique, mes médiums de prédilection sont le papier, le tissu, la peinture, je crée aussi bien en 2D qu’en volume. J’aime passer par le masque ou la marionnette pour permettre à la personne de verbaliser au travers un autre qu’elle choisit. Je ne suis pas musicienne, mais j’œuvre toujours en musique. J’aime expérimenter, détourner et ne peux concevoir de m’en tenir à une technique, un médium. Je ne veux pas non plus m’y restreindre.  

Publié par poiesisarttherapie

Qui suis-je ? Aurélie NOE, art-thérapeute pluriexpressionnelle certifiée, formée chez PUZZLE, l’Association Régionale d’Art-Thérapie du Nord-Pas-De-Calais, de 2017 à 2019. Après plus de 10 ans à animer un atelier de loisirs créatifs auprès de publics variés, j’ai choisi de m’orienter vers le soin tout en l’associant à ma passion pour l’art sous toutes ses formes. Je suis également Sophrologue certifiée, formée en 2021 à l’Ecole Française Supérieure de Sophrologie. Je me déplace à domicile dans la métropole Lilloise pour proposer un suivi individuel aux personnes en situation de fragilité. J’interviens également dans les établissements médico-sociaux , les associations,… pour des accompagnements individuels ou en groupe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :